Tryptique de classiques danoises

Pour conclure mon séjour de 9 jours/5 courses au Danemark, je disputais vendredi, samedi et dimanche dernier 3 courses UCI 1.2, avec un haut niveau.

1er mai, GP Viborg, 200kms, Remake du GP Herning avec ses secteurs graviers

Même shéma de course qu´au GP Herning le week-end précédent. Tout d´abord, la pluie, le vent et le froid et une vitesse moyenne élevé qui durcit la course.

L´équipe hollandaise Parkhotel Valkenburg mène la danse.

Puis un enchaînement de secteur graviers plus ou moins technique qui font la sélection, morcelant le peloton. Il faut entrer placé sur ces chemins, et éviter les crevaisons pour se maintenir à l´avant de la course. Je réalise la 1ère condition mais je crève dans l´avant-dernier secteur ! Je dois attendre très longtemps avant de me faire dépanner, et malgré une chasse d´une vingtaine de kilomètres où je double beaucoup de coureurs éparpillés, je ne peut revenir que sur un second peloton, derrière un premier groupe de 20-30 coureurs. Je finis 56ème. Frustrant car j´ai vu que j´avais de la force lors de la chasse après la crevaison.

Victoire d´O.Landa, issu de la talentueuse équipe norvégienne Coop-Oster Hus.

2 mai, Himmerland Rundt, 192 kms

J´avais finis 10ème l´année passé après avoir résisté à un sacré écrémage par le jeu du vent et des bordures. Cette année le vent est timide et nous sommes encore une grosse centaine de coureurs à entrer sur le circuit final. Comme la veille, les jambes sont bonnes en fin de course et je tente d´anticiper le sprint kamikaze en attaquant dans la bosse à 1,5 kms de l´arrivée. Vent de face, je suis repris avant de basculer mais j´entame au moins la descente vers l´arrivée très bien placé. Mais comme l´an passé, je suis trop prudent dans le dernier virage et perd beaucoup de places. Je parviens tout de même à sauver un top 10, 9ème. Satisfait d´être en mesure d´attaquer à ce point de la course. Victoire du rapide et expérimenté hollandais Stroetinga. (Parkhotel Valkenburg)


3 mai, Skive-lobet, 190 kms

Le vent de la partie et cette course sera de loin la plus difficile du week-end. Dés le début le peloton de près de 200 coureurs s´étire sur les petites routes de la campagne danoise. Après une cinquantaine de kilomètres, le peloton explose en plusieurs groupes. Je suis dans le second d´une vingtaine de coureurs, chassant un groupe de taille égale. Je subis énormément la majeure partie de la course, en étant souvent mal placé, devant fournir une multitude d´efforts dans le vent. Nous recollons au 1er groupe après une centaine de kilomètres intense, puis d´autres groupes reviennent dans une portion vent de face. Battu dans la tête après cette grosse débauche d´énergie, je me déconcentre et demeure mal placé lors de l´entrée sur un circuit final exigeant. Je loupe alors logiquement le groupe d´échappées de 14 coureurs. Dans les 25 derniers kilomètres, je me sens très fort, à ma grande surprise, et multiplie les attaques pour former un contre. J´y parviens au prix d´une ultime grosse attaque dans la bosse d´arrivée, à la cloche, flanqué de l´excellent danois P.Clausen (Tre-For). Nous filons à 4 pour les 8 derniers kilomètres, et je finis 16ème de la course, pas loin des échappées. Les Danois gagnent enfin, via A.Kamp (Coloquick).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *