Tioga pass et route 120

Mardi 7 novembre

Lever à 5h45 pour aller voir le lever de soleil depuis les dunes de sable de Mesquite flat sand dunes. Instants magiques, le soleil illumine doucement les dunes dans une Vallée de la mort grandiose et silencieuse.

Nous prenons ensuite la route qui qui mène à l’entrée ouest du parc de la Vallée de la mort et qui consiste en un ligne droite interminable qui nous emmène à plus de 1000 minutes d’altitude.

Nous basculons ensuite dans la Vallée au pied de la Sierra Nevada et remontons vers le Nord par la route 395. Nous passons les villages typiquement américain de Lone Pine, Big Pine, Bishop, avant de monter vers Mammoth Lake.

Sam me dépose et je finis la route en vélo, une cinquantaine de kilomètres jusqu’à Lee Vining. Aux alentours de 2000m d’altitude, les paysages ont radicalement changement avec le retour des conifères, et l’air glacial de la montagne se fait sentir ! Il fait seulement 4-5 degrés et je me demande si je vais pouvoir franchir le Tioga Pass à plus de 3000m le lendemain …

Mercredi 9 novembre

Nous y voilà. À Lee Vining, au pied du fameux Tioga Pass. Il n’y a que 125 kms pour rejoindre notre prochaine étape, la Yosemite Valley.

Cette superbe route ferme habituellement début novembre à l’occasion de la 1ere tempête de neige pour recouvrir seulement à la fin du printemps. Nous avons eu beaucoup de chance, car la route fut fermé le week-end précédent … puis réouverte juste avant notre venue. Fausse alerte. Si elle devait se fermer juste avant notre passage, les conditions météos pouvant changer très rapidement, nous devrions effectuer un détour monstrueux d’une journée de voiture au moins, pour contourner l’immense massif de la Sierra Nevada par le nord ou par le sud.

Départ à 7h30, Sam en voiture, moi en velo. Il ne fait que 2-3 degrés mais les premiers rayons de soleil me réchauffe rapidement… ainsi que l’ascension de ce col de 20 kms et plus de 1000m de dénivelé.

Malgré un fort vent de face glaciale par moment, l’ascension se passe bien, il n’y a pas de portions très raides. Apres la plus longue sortie en temps, je bat un autre « record personnel » durant ce voyage avec la plus haute route roulé à vélo. A 3000m, l’altitude se fait sentir mais j’évite de me mettre dans le rouge.

Au sommet, les rangers gardien du Parc, ont déserté leur poste. Seulement 3 ou 4 voitures m’ont doublé durant les 2 premières heures, profitant comme nous de cet ultime sursis avant la longue fermeture de cette fameuse route 120.

Durant 80 kms environ, la route reste à 2300-2500 mètres d’altitude. Les paysages, bien différents des montagnes européennes, sont spectaculaires. Des prairies, comme Tuolumne Meadows, des lacs, des forêts centenaires et des rochers monulentales. A l’approche du centre du Yosemite, on commence à distinguer les immenses dômes caractéristiques des sommets de ce massif.

Les 20 derniers kms sont descendants pour rejoindre la Vallée du Yosemite, le coeur du Parc, où se concentrent des beautés de la nature.

J’y retrouve Sam, monte dans la voiture pour aller voir l’incroyable point de vue de Glacier Point.

Après une semaine de barouds, nous avons décidés de nous poser 3 nuits ici !

2 réflexions sur « Tioga pass et route 120 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *