Parcours

Résumer des années de pratiques en quelques lignes n’est pas chose aisée. C’est pour cela que j’ai choisi de me concentrer sur l’évolution globale de mon parcours sportif. Pour plus de détails,(courses, résultats…), je vous invite à consulter mes articles archivés ici, en attendant de les importer sur ce site.

Du foot au vélo 

Passionné de sport depuis tout petit, j’ai toujours adoré pratiquer et suivre beaucoup de disciplines. Je n’ai pas échappé à l’effet Coupe du Monde 98, et démarré le foot en club. Après 10 années à raison de 3 entraînements par semaine plus les matchs le week-end, jusqu’au niveau inter-régional, il fut temps de passer à autre chose.  Lassé de l´ambiance du foot…

J’ai toujours vibré en regardant le Tour de France. Suiveur assidu, je me suis finalement lancé sur deux roues à 16 ans. Assez tard comparé à la moyenne. Pas de problème, l’endurance acquise au foot et une motivation de « cadet » me permet d’être dans le coup d’entrée. Je termine 4ème de ma première course, en avril 2008. Les résultats seront toujours un moteur m’incitant à m’investir davantage.

20100321-4709
victoire sur une course régionale, 2010

Mon premier club, où comment bien démarrer !

J’ai la chance de tomber dans un club extrêmement accueillant avec une ambiance géniale. L’Entente Cycliste Pierre-Bénite St Genis-Laval (ECPBSGL), alors « drivée » de main de maître par un certain Ludovic Guillet. Un petit club où tout type de pratiquant, de tout âge, se côtoient dans la bonne humeur. A l’écoute de tous les conseils, je découvre le monde du vélo avec bonheur.  Durant ma dernière de foot, j’allais aux entraînements à reculons. Pour ma première année de vélo, j’attendais impatiemment l’entrainement collectif du samedi. Le plaisir doit être conservé au cœur de toutes pratiques sportives, et d’autant plus à haut-niveau…!

collector

Les années charnières « Junior » et l’apport de la U19 Racing Team

Je commence réellement à prendre conscience de ce qu’est le cyclisme en compétition en entrant dans la catégorie junior. On n’a rien sans rien, et un entrainement plus assidu démarre, toujours dans le plaisir avec mes coéquipiers de club.  C’est entre ces deux années juniors (17-18 ans), moment charnière d’une carrière cycliste, que des rencontres successives m’offrent la chance, d’intégrer la structure U19 Racing Team. Un programme destiné aux juniors qui se dessine autour de 3 axes « Accompagner, Former, Tester ». Cette aide précieuse, à la fois matérielle et humaine, m’aura beaucoup apporté dans mon approche du vélo, en jetant de solides fondations d’une carrière dans le cyclisme de haut-niveau. C’est avec plaisir que je m’investit toujours dans ce programme (qui a énormément évolué !), en tant que secrétaire de l’association. Mon coach David Giraud, rencontré par l’intermédiaire de la Team en 2009, m’a beaucoup appris et me suit toujours.

IMG_4350 - Copie
Sur les pavés de Roubaix avec la U19 Racing Team, 2010

Les années espoir et la découverte du plus haut-niveau amateur. En France, et ailleurs…

Après des années juniors réussies, j’ai la possibilité d’intégrer un des plus grands club de la région, le Vélo Club de Vaulx-en-Velin, qui évolue en DN1, c’est à dire l’élite du cyclisme amateur, à la frontière -ténue- du monde professionnel. Un club possédant une histoire riche, avec un fil rouge : la formation, dans le but de faire passer des coureurs à l’échelon pro. Aux côtés d’un encadrement compétent et de coureurs expérimentés, parfois d’anciens pros, j’apprend véritablement le métier de coureur cycliste, en mesurant petit à petit l’investissement que cela impose. L’effectif est composée en majorité d’espoirs et l’ambiance est excellente. Le plaisir est toujours bel et bien présent, que ce soit sur le vélo, pour rouler (toujours + !) et aller courir aux 4 coins de la France, mais aussi en dehors du vélo avec une bande de copains. Durant ces trois années espoir, je sillonne l’Hexagone sur les plus belles courses du calendrier.

560277_368761873173636_195970880452737_940603_899032269_n
Carrefour de l´arbre, Parix-Roubaix U23 2012

Mais la France n’est qu’un point sur un planisphère, et n’a pas le monopole du cyclisme, bien que les médias ne nous parlent que du Tour de France. .. Et j’ai toujours eu la grande passion de voyager pour voir ce qu’il se passait ailleurs. J’ai ainsi saisi toutes les opportunités qui se présentaient, pour aller découvrir des courses incroyables en Nouvelle-Calédonie, Indonésie, Rwanda, Serbie… Autant d’expériences très riches, à la fois sportivement et humainement.

579387_261546940658045_1178089235_n
4ème au Tour de Singkarak, Indonésie, 2012

En septembre 2013, je m »installe en Suède, à Uppsala, une ville étudiante de 200 000 habitants, à 60 kilomètres au Nord de Stockholm. Après un week-end de courses au sein du peloton élite suédois, j »apprend qu »une nouvelle équipe professionnelle se monte du côté … d »Uppsala. Quelques semaines plus tard, j »ai la chance de signer mon premier contrat pro, pour cette équipe Continental UCI, le Team Firefighters Upsala CK.

10811439_10152515868446325_9653981_n

…Suite à écrire…

–> Pour un retour en arrière, quasiment depuis mes débuts (2009) 

Ma vision du vélo pour LE site du cyclisme amateur –> « La Grande Interview », par Directvélo