Un Podlasie Tour à l´avant !

La seconde et dernière étape du Tour de Podlasie en Pologne se déroulait dimanche sur 155 kms. Pas moins de 9 Grand Prix de la Montagne (GPM) jalonnent le parcours, ce qui m´obligeait à repartir à l´attaque pour assurer le maillot (vert !) chèrement acquis la veille.

SONY DSC
Team Bliz-Merida, avec de gauche à droite : Nikolai, moi, Hampus, Yannick, Matti, Barry

La 1ère étape samedi a vu un raté monumentale de l´équipe favorite CCC Polsat, à qui la course a complètement échappé alors qu´ils détenaient les 3 premières places au général après le prologue. Ils allaient donc donner du fil à retorde à une autre excellente équipe d´Europe de l´Est, BDC-Kolss (polonais-ukrainien).

La course part donc sur les chapeaux de roue, et le 1er sprint intermédiaire au km 18, attribuant de précieuses secondes de bonifications est disputé comme un véritable sprint massif. Nous évoluons sur de petites routes de campagne, à découvert, et le vent ajoute de la nervosité. Je patiente jusqu´au sprint, avant de partir à l´attaque. Nous faisons le forcing avec 5 autres coureurs. Parmi eux, A.Kurek de CCC, vainqueur du prologue, passe d´énormes relais, et un bras de fer s´engage avec BDC-Kolss qui défend le maillot jaune. Je m´accroche à l´espoir de résister jusqu´au 1er GPM au km 33, que je remporte in extremis devant le peloton revenant à toute allure.

Après ce début de course très rapide, le peloton a besoin de souffler. J´ai une forme du tonnerre et me permet d´attaquer encore plusieurs fois. Cela paye puisque je repars en échappée avec un hollandais et mon coéquipier Hampus, une machine à rouler. C´est l´échappée du jour, nous prenons1´30 au peloton.  Nous ne sommes repris qu´á 25 kms de l´arrivée, ce qui me permet de passer tous les GPM en tête, sauf le dernier !

11707491_943533622386033_76687500075402179_n
125 kms échappé samedi, 110 dimanche ! Notez une anomalie sur les vélos de rechange …

Une fois repris, je pense que ma journée est terminée, mais une chute collective va scinder le peloton, et ralentir notre leader Barry, 7ème du classement général. Malheureusement 3 autres coéquipiers sont stoppés dans cette chute. J´attend Barry, et réalise un énorme effort pour le ramener dans le 1er peloton, qui évidemment n´attend personne (on n´est pas au Tour de France). Nous ne sommes plus qu´une trentaine dans le 1er groupe, et je tâche de replacer Barry au mieux afin de sécuriser cette bonne place au classement général. Chose faite, avec un final quasi groupé.

Le bilan du week-end est excellent à titre personnel et collectif : je remporte haut la main le classement des grimpeurs en ayant remporté 14 des 19 GPM de la course. Je suis aussi élu coureur le plus combatif, après avoir passé la plupart des étapes échappé. Barry Miller termine 7ème du classement général, concrétisant sa belle perf lors de la 1ère étape, et le travail d´équipe pour le maintenir aux avants-postes malgré les chutes.

J´ai évolué ce week-end un niveau physique certainement jamais atteint … autrement dit je n´ai jamais été aussi fort sur un vélo. J´ai ce sentiment plusieurs fois par saison depuis mes débuts, ce qui est tout simplement synonyme d´une progression continue. C´est très encourageant et motivant !

SONY DSC
le hollandais S.Poutsma remporte l´étape, juste devant le peloton
SONY DSC
Une fois n´est pas coutume, le maillot de meilleur grimpeur est … vert !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *