Fin de la campagne estivale suédoise

Je concluais ce week-end une « tournée » de 5 semaines en Suède, la période la plus riche en courses nationales . L´été est ici très agréable, avec des températures moyennes autour de 20 degrés, loin de la canicule qui sévit en France. Cela permet de pouvoir bien enchaîner les courses, avec une meilleure récupération. J´ai souvenir de débuts d´été  difficiles en France, à cause de la chaleur excessive qui pèse vraiment sur les organismes.

4 épreuves étaient au programme à l´extrème sud de la Suède, dans la région de Scanie, autour de la ville de Malmö.

Le jeudi soir se déroulait un critérium démentiel avec pas moins de 9 virages sur un circuit de 1km. Après un double incident mécanique, je suis contraint à l´abandon. Je ne m´en plaint pas, tant le circuit était dangereux, et le morceau de course effectué m´aura au moins permis de me débloquer et de digérer les 6 heures de voiture.

Vendredi matin: sortie de récupération/ballade touristique dans le ville de Malmö, agrémenté d´une petite une baignade. Un bon réveil musculaire en vue du critérium su soir.

2015-07-17 11.50.15
La grande plage de Malmö, avec en fond a fameuse Tour « Turning Troso »

Cette fois-ci le circuit est intéressant, et la course sera rapide et animée, notamment par les nombreuses primes qui pimentent la course. Les jambes répondent pas mal, je glane une prime et termine 3ème de la course, après avoir lutté entre les deux grosses équipes Tre Berg et Argon 18.

Hollviken_GP_-7821
L´équipe Tre Berg a parfaitement emmené leur sprinteur…
Hollviken_GP_-9141
… le rapide champion de Suède Espoir, Ludwig Bengtsson

Samedi avait lieu la seconde manche de la Coupe de Suéde, sur un circuit plat et souvent à découvert, propice aux bordures. D´autant plus qu´une quarantaine de danois ont traversé le pont de l´Öresund, dont deux équipes continentales. Les danois vont donner le ton de la course avec leur caractère offensif et bouleverser la hiérarchie national habituel.

Les attaques fusent dès le 1er km. J´arrive à rester au firmament de cette course de mouvement, et intègre une grosse échappée d´une quinzaine de coureurs. Les danois continuent de faire le forcing et font voler en éclat notre groupe. Je m´isole en tête avec deux danois, à 45 kms de l´arrivée. Commence alors un gros bras de fer avec le reste de l´échappée. Nous prenons jusqu´á une minute d´avance mais 4 coureurs reviennent sur nous à seulement 5 kms de l´arrivée ! Après tant de kilomètres échappés, je suis cuit mais je sais que ceux qui viennent de revenir sont tout aussi fatigués de leur poursuite. A ce moment là, cela se joue donc au mental lorsqu´i faut « gicler » de nouveau. Le danois J.Aaen (Riwal) attaque sèchement avec mon coéquipier Hampus dans la roue. Les autres sont cuit et ne bougent pas, je fais l´effort pour rentrer. Nous sommes alors deux contre un dans les ultimes kilomètres, mais J.Aen ne collabore pas. Il est le plus frais, n´ayant pas roulé derrière ma précédente échappée où je me trouvais avec un de ses coéquipier. Il n´y a donc pas grand chose à faire, nous roulons avec Hampus pour assurer le podium, et nous donner une chance de lui contester la victoire au sprint. Jonas Aen l´emporte au sprint pour pas grand chose, mais ma seconde place ne me laisse cette fois-ci pas de regrets après ma course offensive, battu par un coureur expérimenté, qui a roulé 4 ans pour l´une des meilleurs équipes du monde, Saxo bank.

Classement : Seulement 2 suédois dans le top 10 de cette coupe de Suède…

01 Jonas Aaen Jørgensen 1986 Denmark Riwal Platform Cycling 3t 07′ 38″
02 Pierre Moncorge 1992 France Team Bliz-Merida 00″
03 Hampus Anderberg 1996 Sweden Team Bliz-Merida 10″
04 Marc Hester Hansen 1985 Denmark ONE Pro Cycling 30″
05 Nikola Aistrup 1987 Denmark Riwal Platform Cycling 30″
06 Christopher Stevenson 1982 Sweden Motala AIF 30″
07 Louis Bendixen 1995 Denmark Team ABC Elite 40″
08 Emil Ravnsholt 1995 Denmark Team Almeborg – Bornholm 50″
09 Kasper Schjønnemann 1987 Denmark Riwal Platform Cycling 50″
10 Yannick Janssen 1990 Netherlands Team Bliz-Merida 50″

Bonne opération sur la Coupe de Suède, puisque nous consolidons notre première place au classement par équipe, et je prend  le maillot jaune de leader !

Quelques images aériennes de la course

Enfin, dimanche avait lieu un autre critérium, long de 55kms. Le circuit est rapide et la course conserve du suspens jusqu´au bout. Je fais pas mal d´efforts, en vue des prochaines grosses échéances, et roule dans le final pour mes coéquipiers d´Uppsala. J´effectue tout le dernier tour le nez dans le vent, mais ils perdent malheureusement ma roue dans le cafouillage de l´ultime virage à 200m de l´arrivée. Je n´ai plus vraiment la force de sprinter mais termine quand même 5ème. La forme est bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *