Equipe UCI 2018 : Memil-CCN Pro Cycling

Je suis heureux d’annoncer que, malgré mon nouveau travail, je vais continuer à rouler au niveau continental en 2018. Les dirigeants de mon équipe Memil m’ont renouvelé leur confiance, et j’en suis très reconnaissant. Ceci, car j’ai joué carte sur table en leur annonçant que je ne pourrais pas être compétitif pour les premières échéances de la saison, et que je ne pourrais courir à l’étranger que dans la limite de mes congés. Travaillant à plein temps jusqu’au 15 juin, il va me falloir plus de temps pour réaliser la préparation nécessaire pour évoluer à ce niveau, d’autant plus avec cet hiver suédois. En revanche, je compte bien profiter de cette fraîcheur physique (pas de courses avant avril) pour arriver en forme en fin de printemps et l’été. J’ai notamment hâte de faire mon 4ème championnat de France pro ! Mon plan est ensuite de faire la seconde partie de saison à fond avant de chercher un nouvel emploi à l’automne prochain.

J’ai donc, avec un petit pincement au coeur, du déclarer forfait pour la 1ère tournée asiatique de la saison, qui comprend le Tour des Philippines en février, et les Tours de Taiwan et de Tochigi (Japon) en mars. Fort d’un solide recrutement, l’équipe devrait assurer ! Suite à mon accident dans l’emballage final du Tour de Rhodes en mars dernier, j’avais fait émis le souhait de quitter définitivement le rôle de sprinteur, et je me réjouis que l’équipe ai pu attirer deux purs sprinteurs. J’y reviendrai dans un futur article présentant mes coéquipiers. L’équipe est désormais enregistré en Finlande, l’effectif est donc à majorité finlandais finlandais, mais 5 nations sont représentées pour 9 coureurs !

Enfin, il convient de saluer nos deux sponsors-titres qui nous permettent de continuer dans cette 3ème division du cyclisme professionnel. Il semble de plus en plus difficile d’attirer des sponsors, et le cyclisme nordique a perdu de plusieurs équipes continentales cette année (2 en Norvège, 1 en Suède, 2 au Danemark).

La marque suédoise de vélos fabriqués à Taiwan, Memil, continuera de nous fournir des bêtes de course. Nous allons rouler sur le modèle Hanshi, taillé pour la compétition. C’est le cadre le plus rigide que je n’ai jamais eu. Pas le vélo le plus confortable, mais il offre ce que l’on recherche avant tout : de la vitesse et de la réactivité !

Un co-sponsor s’est joint à Memil, CCN sport, qui sera notre équipementier textile. Voici à quoi devra ressembler notre maillot :

2 réflexions sur « Equipe UCI 2018 : Memil-CCN Pro Cycling »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *