Du Maroc au froid finlandais

Transition difficile, entre le soleil marocain et le froid persistant en Scandinavie. J’ai couru les 22 et 23 avril à Turku (Åbo en suèdois) en Finlande, avec mon nouveau club, Stockholm CK. Un déplacement pas désagréable ou fatiguant, puisqu’il s’agit simplement d’embarquer dans le bateau-hôtel le vendredi soir à Stockholm, pour arriver tranquillement le samedi matin de l’autre côté de la Baltique.

Samedi se déroulait un critérium dans le centre ville de la 6ème ville de Finlande, sous une pluie-neige-grêle glaciale. Entre le froid et les chutes dû au circuit technique avec des passages sur des pistes cyclables, l’épreuve est une véritable course par élimination. Je suis très prudent, et évite plusieurs coureurs qui partent à la faute. Repoussé ainsi plusieurs fois de l’avant de la course, je termine 29ème.

La course de dimanche, 1ère manche de la Coupe de Finlande, devait davantage me convenir, avec un circuit comprenant une petite bosse. Il fait 4 degrés, mais heureusement pas de pluie.

Les sensations sont mauvaises, entre le froid et à l’évidence une récupération incomplète du Tour du Maroc. Je ne renonce pas, lis bien la course pour faire l’effort au bon moment, revenant seul sur l’échappée à 10 kms de l’arrivée. Nous sommes une douzaine à sprinter pour la victoire. Je ne peux faire mieux que 4ème, devant garder les mains sur les leviers de vitesse, à cause de mon doigt qui m’empêche toujours de serrer le bas du guidon. Une équipe russe réalise un jolie coup, en terminant 1er et 3ème. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *