Départ canon au Baltic Chain Tour !

Le Baltic Chain Tour (UCI 2.2) est une course se déroulant dans les pays baltes, pour commémorer la plus longue chaîne humaine de l´Histoire (2 millions de personnes main dans la main, sur 600 kms), effectuée en août 1989 comme preuve de solidarité dans leur quête d´indépendance face au joug soviétique. Cette course s´est donc imaginée comme un trait d´union entre les  trois pays, du nord au sud : l´Estonie, la Lettonie et la Lituanie.

Cette année le départ est donné dans la jolie vieille ville de Tallinn, capitale de l´Estonie. La 1ère étape (171 kms) nous emmenait aujourd´hui dans le sud du pays, vers la station balnéaire de Pärnu, sur les rives de la Baltique. Une vingtaine d´équipe sont au départ, venues d´Europe de l´Est, du Nord, et de Scandinavie.

2015-08-18 11.01.16

2015-08-16 18.48.21

Le léger vent de ¾ dos a rendu la course ultra rapide : 51 kms parcourus durant la 1ère heure de course, et une moyenne de plus de 48 km/h à l´arrivée ! Comme d´habitude sur les courses par étape, le premier jour voit un festival d´attaques jusqu´à qu´une échappée fasse le break. Je souffre un peu en début de course, comme je m´y attendais après 15 jours sans courir. Il faut faire la transition entre les longues ascensions de col à faible allure et les plaines de l´Estonie traversées à 50 km/h, retrouver de la vitesse de jambe et le bon coup de pédale sur le plat. Cela me prend une bonne heure, avant de trouver de bonnes sensations. L´entraînement dans les cols est très différent de ce type de course, mais je vérifie une fois de plus que cela donne de la force ! Et avec cette allure infernale, il en faut, a fortiori pour s´échapper.


Je commence donc à mettre le nez à la fenêtre, rejoignant mes coéquipiers qui font une course très juste, ne ratant aucun coup. C´est une bonne habitude que l´on a pris depuis pas mal de temps. Avec toutes les courses effectuées cette saison (≈70), nous sommes plus soudés, plus fort physiquement et tactiquement. Au niveau des classes 2 UCI (2ème /3ème division européenne), nous faisons désormais jeu égale avec les meilleurs équipes continentales, voire mieux …
Nos efforts payent : mes coéquipiers hollandais Yannick Jannssen et finlandais Matti Manninen prennent la bonne échappée de 15 coureurs. Comme n´importe qui dans l´équipe, ils sont solides et nous pouvons leur faire confiance. Et ils vont effectuer une course remarquable, puisque Yannick emmènera parfaitement le sprint pour Matti, qui remporte cette 1ère étape, et s´empare du maillot jaune ! Un succès qui nous rend très heureux, après avoir longtemps tourné autour de la victoire à ce niveau (plusieurs podiums, nombreux top 10) !


Nous allons donc avoir du pain sur la planche pour défendre ce maillot, avec les deux étapes restantes avoisinant les 200kms. Mais c´est un challenge collectif très excitant, avec un gros lot à la clef …

A noter que la course est à suivre en live video sur le site de l´organisation ou sur le site de notre équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *