Connecticut Cycling festival

La dernière course de la saison concluait notre tournée américaine. Après une excellente soirée dans la ville historique Boston que j´ai beaucoup aimé, nous étions de retour dans le Connecticut, à Hartford.

12027609_1079437332076218_2294186578252717981_n
Après les prestigieuses universités de Yale à New Haven et Harvard à Boston, la course prend place près d´une autre grande université, Hartford.

Le critérium était aussi inscrit au calendrier UCI, et servait de finale à la Coupe américaine des critériums (NCC). Le circuit est assez technique, mais les virages se passent toujours à grande vitesse.

12011230_10206574895027526_2836973206985970526_n
L´équipe United Healthcare est la seule équipe « conti pro » (2nd division) des USA.

Je suis désormais un peu plus habitué au rythme et à l´engagement nécessaire pour être au firmament de la course. Le critérium de Boston la veille m´a bien débloqué, et j´arrive à être offensif dans certains moments difficiles de la course.

hartford15-01
Pas de répit sur ces critériums, il faut envoyer les watts !

A 10 km de l´arrivée, une chute massive emporte la moitié du peloton. Je freine juste à temps mais me fait tamponner par derrière par un coureur qui n´a pas anticipé. Je fais un soleil par dessus le vélo, heureusement à faible vitesse, et je repars sans problème. La course est alors neutralisé pendant un tour, les coureurs pris dans la chute ont le temps de « passer aux stands » pour réparer les dégâts. La même situation a déjà eu lieu à New Haven et Boston : chute massive, course neutralisée, passage aux stands avant que la course ne redémarre. On voit rarement ca en Europe, mais ici sur ces critériums on a plutôt l´impression de faire partir d´un show, enfermé dans une arène… et si la moitié des artistes se retrouve à terre, le spectacle est interrompu …

12009552_10206560664751778_475586807132408048_n
La course se déroulait une nouvelle fois en centre-ville

D´ailleurs, tous les coureurs tombés repartent aussitôt et sans problèmes. Les chutes sont fréquentes sur ces courses, et heureusement généralement sans gravité. Elles font partie du jeu en quelque sorte… Je suis d´ailleurs tout à fait dans cet esprit et me re-mobilise rapidement en vue du sprint. Les 10 derniers kilomètres sont hyper tendu, c´est une véritable guerre de placement.

12027564_10204900379019940_4706098192074438438_n
Le train UHC se met en place …
12032055_10204900379379949_3187113937440864719_n
… et la bagarre fait rage pour les positions derrière eux !

La vitesse est élevé et nous sommes en file indienne, une situation que je préfère lorsqu´il faut se placer. Je suis, comme tout le monde, sur la corde raide lors des ultimes kilomètres, mais parviens à prendre la 4ème place au sprint, ce qui me satisfait pleinement après avoir lutté seul face au train de l´équipe conti pro United Healthcare et aux autres sprinteurs prêt à tout les coups bas pour conserver leur position.

12039676_10204900380219970_3706906767298716211_n
Brad Huff (Optum) surprend les deux sprinteurs de UHC…
12011253_10204900381059991_4583770665950545521_n
… et s´impose tout en force ! Son équipe Optum est leader de l´UCIAmerica Tour.
12038139_1078900302129921_2444872342076012251_n
Une bonne 4ème place pour clôturer la saison !

2 réflexions sur « Connecticut Cycling festival »

  1. Heeeey ! Tu serait pas en train de te fiche de nous avec toute tes sorties sur STRAVA ? Allez gros, j’ai remarqué que tu fait du biquotidien en ce moment !!! Affuté le type…

  2. Énorme ces courses en Amériques. J’apprécie aussi les petites inspiration Auclairique dans ta plume qui nous permettent de nous situer au firmament de la course. À bientôt pvm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *