Bucks County Classic

Au lendemain de la course de Reading, nous prenions part à la « Bucks County Classic ». Il s´agissait d´une course de 100 kms dans la ville de Doylestown. Le circuit urbain avait attiré un public jovial et enthousiaste, et on pouvait sentir des odeurs de Bacon et Hamburger à plusieurs endroits.

12027763_774149179360696_4596481702741283368_n

Comme la veille, le speaker fait bien monter l´ambiance, et combiné à une musique de discothèque, on a vraiment l´impression de faire partie d´un show plutôt que d´une compétition sportive. Pas moins de 170 coureurs sont au départ, et grâce à ma 6ème place à Reading, j´ai la bonne surprise d´être appelé en 1ère ligne aux côtés de vedettes de la course. Je prend donc place aux côtés des meilleurs américains, dont un certain Chris Horner, vainqueur du Tour d´Espagne en 2014, à 41 ans … et qui cours maintenant pour une équipe continentale américaine.

11150965_774149256027355_3428190974953697852_n

Etant bien placé, je fais le départ et ouvre la route durant le premier tour. Le circuit comporte pas mal virages qui se passent à grande vitesse car les routes sont larges. Le public est chaud bouillant et j´en ai la chair de poule. Je rentre vite dans le rang, et l´allure va être infernale pendant toute la course. Je ressens clairement un manque d´énergie au lendemain des 5 heures de course éreintante, et je souffre en silence au milieu du peloton. Le faux-plat montant de l´arrivée durcit vraiment la course, et nous ne sommes plus qu´une soixantaine pour la gagne.

12027316_1108238629195662_369540601620304213_o

Durant les 10 derniers kilomètres, je remonte notre sprinteur du jour Nikolai, et prend pas mal de vent pour le maintenir aux avants-postes. Malheureusement il ne peut soutenir l´allure, et je me retrouve seul dans les ultimes kilomètres. Je suis vraiment à bout de forces mais je me dois d´aller faire le sprint pour que l´équipe ne reparte pas les mains vides. Je suis environ 20-25ème à l´amorce de la dernière ligne droite, mais beaucoup de coureurs explosent complètement dans le ce long sprint et je remonte jusqu´à la 7ème place. Un résultat assez inespéré qui montre une fois de plus qu´il ne faut jamais rien lâcher. La course est remportée par le champion des Etats-Unis sur route (2014) et de critérium (2015), Eric Marcotte. (Team Smartstop).

11215118_774148669360747_8927213929682799156_n

Un bon week-end de course se termine. Sportivement, en prenant en compte les deux courses du week-end qui donnent lieu habituellement à un challenge, je suis le mieux classé au sein d´un imposant peloton. Socialement et culturellement, ce week-end fut mémorable, puisque nous avons eu la chance d´être hébergé chez l´habitant, comme c´est de coutume sur de nombreuses courses américaines. Nous avons donc passés d´excellent moments dans notre famille d´accueil, parents et enfants étant curieux, ouverts, intéressés et intéressants. Des hôtes aux petits soins, avec qui nous avons pu partagés de bons moments et discussions, le temps des repas, d´un match de football américain… Certaines familles tissent ainsi des liens d´amitiés forts, recevant la même équipe chaque année. C´est un mode d´hébergement que j´ai beaucoup aimé et aimerais renouveler, qui permet de démultiplier les angles de découvertes d´un pays.

35WCU9hafVjn_p7vVFuoM1U-r1hQaiumeSzURfxZeDA
Mattew, futur champion ?

Pour les courses, et pour revoir cette super famille, j´espère vraiment revenir en Pennsylvanie en 2016 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *