Un mot sur mes coriaces adversaires danois

Je disputais donc le week-end dernier deux épreuves UCI 1.2 dans la région du Jutland, sur la côte Nord-ouest du Danemark. Peloton de 200 coureurs pour 200kms de course, composés de divers Vikings, bataves, et autres Germains. Tous prêt à en découdre dans les bordures. Les Danois ont tout particulièrement le couteau entre les dents, puisque l’organisation du Tour du Danemark sélectionne 3 des 5 équipes continentales en partie sur ces joutes. C’est le moment de détailler un peu ces équipes adversaires, que je commence à bien connaître.

Le Team TreFor Blue Water Cyling, une joyeuse bande de jeunes rouleurs emmenés par l’intenable Rasmus Guldhammer, pro chez HTC-Colombia à 20ans, double vainqueur d’étape au récent Tour du Loire et Cher. Spécialité : gicler du peloton à plusieurs, d’un seul homme.

R.Guldhammer, vainqueur en solo sur la plus dure étape du Loire et Cher.

Christina Watches est une équipe majoritairement composés de repentis, d’ex-dopés, de brigands de grand chemin. C’est l’équipe de « Chicken », Michael Rasmussen, qui volait dans les cols. Citons également Constantino Zaballa (ex-Kelme), mais aussi un certain Stefan Shumacher. Le grand chauve qui écrabouillait tout le monde sur le Tour de France maillot bleu ciel de la Gerolsteiner sur le dos. Jamais je n’aurai pensé courir avec lui un jour. Les membres de cette équipe ont pour point commun de ne respecter absolument personne dans le peloton, n’hésitant pas à mettre quelqu’un au sol si il le faut. Et même si il ne le faut pas d’ailleurs. Ils ne se respectent pas non plus, cette équipe étant une addition d’individualités incapable de courir en équipe. Bref, ils sont détestés.

S.Shumacher a même eu droit au maillot jaune, en 2006.

Je passe rapidement sur le Team Designa, que je connais moins. Un ton en dessous des autres, c’est tout de même eux qui nous « borduraient » tous les 10kms sur les courses élites de Randers et Hobro. Mentalité danoise typique : tout tenter, tout donner, jusqu’à exploser complètement. Ou pas.

Le Team Riwal est une solide équipe où plusieurs de mes actuels coéquipiers sont passés. Ils sont tous costaud, surtout Alex Rasmussen, qui a été pro jusqu’à l’année dernière chez des équipes comme HTC, Saxo Bank, et Garmin Sharp.

Alex Rasmussen emmène le peloton au GP Herning, les « strade bianche » danoise.

Enfin, la formation la plus talentueuse est incontestablement le Team Cult, un savant mélange de coureurs expérimentés, anciens pros, capable de gagner sur tous les terrains (T.Vinter, M.Mortensen), et des jeunes pépites danoises, cadors internationaux chez les juniors et espoirs (Mads Pedersen, Mads Würtz, Michael Carbel, Magnus Cort). C’est la 7ème équipe du classement Europe Tour à ce jour. Ils ont récemment gagné sur des épreuves françaises 2.2 comme le circuit des Ardennes ou le Tour du Loire et Cher.

Magnus Cort, double-vainqueur d’étape au Tour du Danemark (2.HC), à 20 ans . Retenez ce nom…

Résumé des courses à venir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *