#3 Baltic Chain Tour

La troisième et dernière étape du Baltic Chain Tour (183 ms) se déroulait en Lettonie, avec un départ/arrivée dans la ville de Valga, qui est à cheval sur l´Estonie et la Lettonie.

Les ukrainiens ont le maillot jaune pour une poignée de secondes, qu´il sera dur d´aller grappiller face à deux équipes travaillant de concert (Kolss et Kiev). Mon coéquipier Matti n´étant pas un pur sprinteur, nous allons surtout tâcher de pas nous faire piéger et de conserver cette seconde place.

Contrairement à la veille, nous n´avons pas le poids de la course à assumer, et les ukrainiens le font très bien. Avec deux équipes (ce qui est normalement interdit par l´UCI…), ils n´ont pas de mal à contrôler les échappés. A notre grande surprise, les russes viennent même leur prêter main forte ! Russe et ukrainien travaillent main dans la main, défiant la logique politique actuelle… la magie du sport.

Nous restons donc groupés derrière ce bloc compact de trois équipes défendant le maillot jaune. L´étape sera assez ennuyante. Je regarde les paysages qui sont très monotones. Nous évoluons sur des grandes lignes droites, souvent dans les bois, parfois dans les champs. Il n´y a rien. Après avoir traversé les trois pays baltes, j´ai croisé très peu de locaux. Il y a peu ou pas de villages, et les villes sont désertes. Je dois souvent garder mon bidon vide dans la poche pendant une vingtaine de kilomètres avant d´enfin apercevoir quelqu´un au bord de la route pour le jeter. Finalement seul la vieille ville de Tallinn m´aura laisser une impression de vie, ainsi que la ville de Kaunas en Lituanie, où nous avons fait étape hier soir.

Les Ukrainiens gèrent bien leur affaire, en laissant un peu de marge à 3 échappées non dangereux au classement général, afin de priver les adversaires directes du maillot jaune de bonification. C´était prévisible, et cela fait notre affaire également. Le peloton arrive donc pour la 4ème place, une vingtaine de secondes derrière le vainqueur, A.Ginsgö, champion de Suède et auteur d´un beau coup de force. Nous protégeons Matti au maximum, je le maintiens bien placé dans les 3 derniers kilomètres houleux. Il termine dans le top 15, et donc 2nd du classement général ! Nous sommes aussi 2nd au classement par équipes.

Un excellent résultat qui confirme notre bonne dynamique collective. Nous nous connaissons de mieux en mieux, avons plus confiance en nos possibilités (facteur très important de la performance !!), et prenons du plaisir à voyager et courir ensemble. Une bonne recette que nous allons continuer de développer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *